real estate menu left
real estate menu right

FIVEBIOP


Développement d'un biopolymère chargé de fibres d'alfa

Ces dernières années, le domaine des bio-polymères s’est développé d’une manière considérable. L’ensemble des secteurs industriels travaillent sur le sujet. Les premières applications se sont intéressées d’abord à l’emballage et au bâtiment et puis se sont élargies à l’automobile, les équipements électriques, les équipements sportifs, etc.             Par ailleurs, la sous-traitance industrielle a connu une véritable croissance dans les pays méditerranéens proches de la France et de l’Allemagne tels que la Tunisie, le Maroc et la Turquie. Ces secteurs sont fortement consommateurs de matériaux plastiques qui ne sont pas produits sur place. De ce constat nous avons entamé une recherche sur les moyens de réduction des impacts environnementaux et de coût relatifs à l’utilisation de ce type de matériaux. Une des solutions traitées dans le cadre de notre projet FIVEBIOP est de remplacer les fibres utilisées dans les polymères par des fibres fabriquées localement. Notre recherche s’est focalisée sur les bio-polymères, c.à.d des polymères bio-sourcés. Ces matériaux sont composés de deux éléments : la matrice et les charges.
La matrice peut être issue de la polymérisation d’huiles de tournesol, de colza, d’amidon, etc.

Les charges couramment utilisées sont les fibres de verre et de carbone, la silice et plus récemment les fibres de lin et de chanvre. Toutefois, pour que la démarche soit durable jusqu’au bout, il faut que les fibres utilisées dans les bio-polymères soient d’origine végétale et d’une fabrication locale ce qui permet de réduire les impacts liés au transport et favoriser l’économie locale.

5-biop      pot translucidepieces electriques 2

Le projet FIVBIOP vise à développer un bio-polymère composé d'une matrice thermoplastique bio-sourcée et d'une charge de fibres végétales du sud de la méditerranée. Il s'agit de créer un polymère biodégradable d'origine naturelle. En effet, il existe une variété de fibres végétales non exploitées présentes en grande quantité dans les pays du Maghreb : palmier, alfa, rafia, kénaf, etc. Actuellement, l’utilisation de ces fibres est limitée à l’usage domestique, l’artisanat et l’industrie papetière. Les gisements existants sont très importants notamment pour les cas du palmier et de l’alfa. C’est pour cela que nous nous sommes attardés sur ces deux catégories de fibres. Notre objectif étant de tester la faisabilité technico-économique du mélange matrice bio-sourcée avec ces fibres. 

L’état de l’art montre des essais de développement de polymères synthétiques chargés de fibres d’alfa qui donnent des résultats mitigés. A ce jour, aucun produit n’a vu le jour sur le marché. A notre connaissance, il n’y a pas eu de résultats publiés de travaux sur les bio-polymères chargées de fibres d’alfa ou de palmier. Forts de ce constat, nous avons élaboré un programme de travail qui va de la collecte et la préparation des fibres jusqu’au prototypage final. 

Ce travail a été financé par OSEO dans le cadre du projet FARO et mené en partenariat avec les entreprises SKZ (Allemagne), ECO-PRESENCE (Tunisie), le laboratoire matériaux de l'ENIS (Tunisie) et l’IUT de Nîmes.   

Le projet FIVEBIOP a abouti à la fabrication de plusieurs prototypes de qualité. L'aspect visuel est boisé et les propriétés physiques sont très intéress

 

antes. Dans un premier temps, il nous reste à valider ces résultats à travers des essais complémentaires.

Aujourd'hui, le fivebiop est breveté et la phase commerciale est entamée.


Wassim Suede

 

sponsors FIVEBIOP

                

 


Animé par Joomla!. Designed by: Joomla 1.5 Template, what is a database storage. Valid XHTML and CSS.